Dug-fanfics

Fanfictions
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une drole d'aventure

Aller en bas 
AuteurMessage
Vabi13
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 24
Localisation : dans la galaxie de la gougoune triste
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Une drole d'aventure   Sam 17 Fév à 13:33

Une drôle d’aventure

Chapitre 1

Étrange…

Je lisais tranquillement quand ma soeur arriva. Elle tenait dans ses mains une de ses nombreuse revu d’athlète.

-Hey Vabi!

-Quoi?

-Dans une galaxie va commencer.

Je me leva et couru vers le salon. Pendant ce parcours, j’ai dut trébuché au moins 3 ou 4 fois. Enfin assis, avec quelque bleu qui brûlait, j’allumai la télé. Ma soeur était parti chercher du pop corn. Alors que, je ne sais pour quelle raison, je perdis connaissance.

Quand je me suis réveillé, j’étais dans une forêt dense et très verte. Je me suis levé et j’ai regardé autour de moi.

-Où suis-je?

Un bruit me fit sursauté. Je me suis caché dans un buisson, juste a temps. J’ai failli lâcher un cri. Je devais rêver. C’était le Capitaine Charles Patenaude avec Flavien Bouchard et Brad Spitfire! Je savais ce qui se passait n’était pas normal. Dès qu’ils fut assez éloigné, je me suis levé et je sorti un miroir pour voir la blessure sur mon visage qui saignais et que j’ai du me faire en me cachant.

-AAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

J’entendis aussitôt des bruits de pas et de branche cassés venir vers moi. Je me recachai derrière le buisson. Je réussi a me caché de l’ouis exceptionnel de Flavien en contrôlant ma respiration. Ils s’éloignèrent, très confus sauf Brad, qui hurlait de peur. Je me suis relevé de nouveau. Ce que j’ai vu dans le miroir ma prouvé que ce qui se passait n’était pas normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vabi13
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 24
Localisation : dans la galaxie de la gougoune triste
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Une drole d'aventure   Ven 6 Avr à 16:24

Chapitre 2

Une otage incorrigible

Je vis dans le miroir un visage un peu rond, avec des yeux bleus clairs avec une petite teinté jaune, un nez un peu retroussé et pointu et des lèvres minces et rosées. Ce qui me fit crier était les petites oreilles pointues entourées de cheveux d’une couleur blonde châtaine. Je regardais mon corps. Moi qui d’habitude suis un peu potelée, j’étais maintenant mince et bronzée. Mes vêtements étaient maintenant un chandail à manche courtes vert et une jupe courte verte déchirée sur les bords. Mes mains étaient minces avec des doigts long et fin et qui terminaient avec des ongles longs et blancs. Je sentis alors à mon cou un collier. Une longue ficelle donc pendait un oiseau blanc et rouge et qui volait de ses grandes ailes.

Je commençai à me promener. Cela me pris deux heures au moins pour trouver un camps. Une grande tente attira mon attention. Il y avait du bruit à l’intérieur et les bruits ressemblaient à des paroles. J’ai grimpé facilement à un arbre pour pouvoir observer à mon aise. Seulement si un oiseaux ne m’aurait ni fait sursauter, ni fait tombé, je n’aurait pas perdu, pour une deuxième fois, connaissance.

Je m’étais réveillé, ligoter, dans la grande tente. J’étais placé à coté de quelqu’un de maigre car je sentais ses os. Je réussi enfin a voir qui c’était. Quelle fut ma surprise quand je vis Brad attaché et qui regardait nos kidnappeurs d’un air de pitié. Mais en voyant ses hommes, ou plutôt ses choses, j’eu peur pour ma vie.

Ils était grand et musclé et était recouvert d’écaille de couleur jade. Leur visage était un visage d’alligator ou de crocodile, seulement je ne sais pas la différance entre les deux. Leurs mains étaient verte et ils avaient de griffe de au moins 1 centimètre.

Dès qu’ils partirent de la tente, je commençai à bouger comme une dingue pour me défaire de ses liens. Heureusement, les cordes étaient trop minces pour résister. Je me leva et chercha un couteau. J’en trouvai un usé et détacha Brad avec. Brad paniquait dans mon dos et cela m’énervait. J’étais un peu plus petite que Brad. Nous sortîmes de la tente sans faire de bruit et nous coururent vert la forêt.

Dès que nous fumes assez éloigner, je gifla Brad pour le faire taire. Mais un bruit me fit sursauter de nouveau. Je pris le couteau et menaça les approchant en bougeant un peu le couteau. Seulement, je me fis paralyser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vabi13
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 24
Localisation : dans la galaxie de la gougoune triste
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Une drole d'aventure   Ven 6 Avr à 16:30

Chapitre 3

Un grand soulagement

Je me réveillait sur un lit mince mais je n’ouvrit pas les yeux puisque j’entendais parlé.

-Elle nous menaçais a coup de couteau!

-Mais elle a sauvé Brad! Tu aurais pu négocier avant de dire à Flavien de la paralyser!

-Ce n’est pas une raison! Elle aurait pu prendre Brad en otage!

-Ça ne t’aurait pas tant dérangé. Tu veux tout le temps tuer Brad!


Je ne sais pas ce qui c’est passé mais ils arrêtèrent de parler. Ce du être ma respiration qui les a averti que je m’était réveiller. J’ouvris mes yeux et la lumière m’aveugla. Quand je vis enfin les choses clairement, je vis, à ma grande surprise, Charles Patenaude et Valence Leclerc. Je m’assis et attendis qu’ils me parlent.

-Bonjour. Me dit Valence.

-Bonjour.dis-je avec difficulté, Ou suis-je?

Je dis ceci pour ne pas montrer que je les connaissais.

-Vous êtes sur le Romano Fafard.

Sa voix montrait de la gentillesse.

Je regardais autours de moi. C’était identique a ce qui passait a la télévision. J’étais un peu perdue et je semblais être sur la lune. Je remarquai pour la première fois que je n’avais pas de soulier.

Valence partit parler avec Charles dans un coin tranquille. Je ne pu entendre que :

-Elle semble perdue. Je dois lui poser quelques questions.

Je ne pu entendre autre chose. Mais je vit le capitaine sortir et Valence s’approché de moi.

-Je dois te poser quelque question pour savoir si tu vas bien. Le scanner m’avait montré que tu avais une côte cassée. Que c’est-il passé?

Je lui racontai l’histoire des hommes crocodiles et comment j’étais tombé de l’arbre sur laquelle j’étais perché. Elle m’écoutait sans me jugé ou si elle me jugeais, ça ne paraissait pas. Je fus heureuse de me retrouver ici. Je savais qu’il ne m’arriverait rien.


Chapitre 4

Des rencontres amicales

Après quelque heure, je pus sortir du centre de santé. Valence me conduisit vers la salle de Commandement puisque le capitaine voulait me parler. Un malaise me pris. Je ne savais pas si je serais capable de parler au capitaine sans que ma voix tremble.

Arrivé à la salle de Commandement, je remarquai que j’étais quand même grande et que Flavien et Bob me regardaient bizarrement. Pétrolia et Serge était tout souriant et que le capitaine était songeur. Brad fit une crise de nerf mais Pétrolia le calma en le frappant. Je regarda Bob a nouveau et je vis qu’il bavais. Mon visage dégoûté a du avertir Flavien car celui-ci essuya la bave.

Je me retourna a nouveau vers le capitaine Patenaude. Il me regarda et me dit amicalement :

-Bonjour mademoiselle. Quel est votre nom?

Cette question me fit sursauter. Je ne pouvais dire mon vrai nom alors je dis, avec un calme inattendu :

-Axata.

Je fus plus surprise que lui de se que j’ai dit. J’utilisait se nom que pour mes jeux vidéo.

-Beau nom. Dit Bob

Le capitaine me posa d’autre question personnelle. Je me dit que c’était pour s’assuré que j’était pacifique. On m’emmena ensuite à une pièce ou je puisse dormir. Je me réveillait le lendemain matin, en forme.

La description des monstres crocodile les persuada que la planète ne pouvait accueillir les terriens.

Je me promenais dans le vaisseau quand je croisai, par hasard, Flavien. Il était gentil et ne m’intimidait pas. Mais il me demanda mon age et quand je lui dis que j’avais 14 ans*, il fut étonner de voir comme j’étais grande.

Tout les gens du vaisseau étaient sympathiques sauf, évidemment, Brad. Mais une alerte retenti. Une fissure c’était produit au moteur principal. Le vaisseau du se mettre en orbite autour d’une planète. Un rapport de sonde indiquait que la planète où nous étions en orbite serait peut-être habitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vabi13
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 24
Localisation : dans la galaxie de la gougoune triste
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Une drole d'aventure   Ven 6 Avr à 16:31

Chapitre 5

Une visite et une disparition

Le capitaine appela tout ses membres de l’équipage et les sépara en équipe. Pétrolia et Serge serait ensemble, Valence et Bob, lui et Flavien puis moi avec Brad. Je fus étonner d’être choisi pour faire de l’exploration. Nous partîmes donc.

Nous avions parcouru au moins deux kilomètres et pendant tout se parcours, Brad n’avais pas cessé de trembler et de hurler de peur alors que je ne réagissait même pas. Il se calma un peu en voyant que je ne disais rien.

Le chemin que nous prenions était assez large et entouré de végétation. Une énorme plante bleu, rouge vif et noir attira mon attention pendant quelque seconde. Les branches cassées et les feuilles mortes craquaient sous notre poids. Une petite brise touchait mon visage et faisait bougé mes cheveux châtain.

J’entendis un bruit sourd. Il due être assez fort pour persuadé Brad de se taire mais il recommença en répétant sans cesse « J’aime pas ça ». Le bruit se faisait plus fort. Je poussai Brad dans un buisson et je me cachai juste avant de voir ce qui approchait. J’allais dire à Brad de reculer lentement, mais il avait disparu.


Chapitre 6

Le deuxième enlèvement

Ces monstres avaient enlevé Brad. Je fut étonner de ne pas être la victime. La tête de ses monstres ressemblait d’avantage à un ballon attaché avec une ficelle qu’a une tête. Je les regardais partir avec leur sac, qui contenait certainement Brad. Je n’avais aucun moyen de parler avec les autres. Alors je commençai à les suivre.

Dès qu’ils s’arrêtèrent, ils déposèrent le sac et ils partirent. Je voulais profiter de se moment pour libéré Brad mais un autre de ses monstre arriva. Je grimpais à un arbre pour voir ou il ira et je vis qu’il partait vers une hutte. Cette hutte était la deuxième plus grosse. Je cru que cette hutte était la hutte du chef mais réalisa que la hutte n’était pas garder comme l’autre. Je cru alors que c’était :

-La réserve de nourriture!dit-je a voix basse.

Je descendis et couru vers le point de rencontre. Il n’y avait personne. Je vis des trace de pas. Je commençai à les suivre quand j’entendis parler. Je fus soulager d’entendre le capitaine. Je sorti de ma cachette ce qui fis sursauter le capitaine et Flavien. L’expression de mon visage du les avertir qu’il se passait quelque chose. Ils me demandèrent :

-Que se passe-t-il? dirent-ils en même temps.

-Des monstres ont enlevé Brad. J’ai trouvé leurs camps.

-QUE-OI! Ont n’a pas besoin de ça!

Je fis un petit sourire qu’ils ne remarquèrent même pas. Je connaissais cette réplique.
Le capitaine se tourna vers moi et je vis dans son regard une pointe de doute. Peut-être croyait-il que j’avais enlevé Brad? Je dis aussitôt :

-Si vous penser a ce que je pense que vous penser, je suis trop faible pour le soulever. Et de toute façon, pourquoi je l’aurais enlevé?

Charles me regarda, surpris. Je crois que j’avais raison. J’entendis un tout petit craquement. Un minuscule craquement. Flavien aussi l’avait entendus. Je sauta dans un arbuste et grimpait aussitôt un arbre. Le capitaine et Flavien sautèrent aussi dans un buisson. Les monstre a tête de ballon passèrent avec Pétrolia sous le bras. Quand ils furent assez éloignés, Flavien et le capitaine se levèrent. Je vis qu’ils me cherchaient.

-Je suis ici!dit-je sur la branche ou j’était perché.

Les deux levèrent les yeux au ciel. J’entendis un soupir de soulagement. Je descendis de l’arbre et j’allai les rejoindre. Je leur montrais le chemin du camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vabi13
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 24
Localisation : dans la galaxie de la gougoune triste
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Une drole d'aventure   Ven 6 Avr à 16:31

Chapitre 7

Surprise et étonnement

Il me prit deux minutes pour leur montrer le camp.

-J’ai vu un des monstre emmener Brad dans cette hutte.

Je pointais la hutte en question. Elle était sur la droite et l’entré d’une forêt dense se trouvait a l’arrière de la tente. Le capitaine m’ordonna de rester ou j’étais. Je grimpais un arbre pour regarder les alentours. Une liane me frappa la tête. Je vis qu’elle était accrochée à une plus haute branche. Je commençais à grimper quand j’entendis un hurlement. Un hurlement d’homme.

Je sautai au sol. Je couru vers la hutte et j’y est entré. Un monstre avait blessé Flavien et il menaçait le capitaine. Je pris un couteau qui traînait et le lança sur la tête du monstre. Sa tête éclata. Le seul problème c’est que le monstre c’est multiplier. Il y en avait sept maintenant. Je pris un deuxième couteau mais le lança dans le cœur, je crois que c’est le cœur, et, a ma grande surprise, les sept disparus.

Nous avions réussi a libéré Brad et Pétrolia. La peur de Brad me fit perdre patience, alors je le frappai aussi fort que je le pouvait. Brad tombât sur le sol.

-Désolé Brad. Dit-je en le relevant.

Flavien et le capitaine commençaient à rire. Surtout Flavien puisqu’il savait mon âge.

Nous étions maintenant dans le vaisseau. Bob et Valence nous avaient rejoint très rapidement. Pétrolia alla guérir les blessés et le bleu de Brad que je lui avais fait en le frappant. Flavien et Bob parti réparer la fissure dans le moteur. Moi, je parti me promener. J’allai dans le gymnase. Je vis des machines d’exercice et je décidai de faire la machine de musculation. Je levais les poids comme les athlètes du magazine de ma soeur. Je n’entendis par Brad entrer. Mais un énorme ’’ BOUM ’’ me fis lâcher les poids. Je vis Brad sur le sol, évanoui.

-Il n’a rien. Dit Valence en examinant Brad.

Bob et Flavien me regardèrent, étonner.

-Je ne faisais que soulever des poids!

Le capitaine ne fut pas totalement convaincu, puisqu’il me regardait étrangement. Il me demanda de lui montrer.

Arrivé au gymnase, je retournai soulever des poids. Je les soulevais très facilement. Je redéposa les poids et je vis le capitaine, Flavien et Bob me regarder bouche bé. Je regardai le poids que je venais de soulevé.45 kg. Je sus pourquoi il s’était évanoui. Le capitaine me demanda mon âge.

-J’ai 14 ans, capitaine.

Une alarme retenti. Le vaisseau se faisait attaqué.

Chapitre 8

Otage a nouveau

Nous courions vers la salle de Commandement quand quelque chose me fit arrêter. Quelque chose clochait. C’était trop calme pour une attaque. Pas de bruit de canon, aucun choc, c’était anormal.

Une porte entrouverte attira mon attention. J’entrais et je vis Bob, étendu sur le sol, inconscient. Je fus paniqué. J’approcha de Bob et vérifia son pouls.

-Ouf. Normal.
-queseque se passedftil?
-Hein?
-Qu’est ce qui c’est passer?
-Je sais pas, Bob mais ce n’est pas normal.
-C’est qui Bob?

Je reculai. Bob se leva, commença a bougé comme un débile, et je perdit connaissance. Je me souviens seulement d’un coup derrière la tête.

Je me suis réveillé, ligoter.

-C’est pas vrai!me suis-je dis. Pourquoi c’est toujours les filles les otages!

Je regardais ce qui m’attachait.

- Des chaînes?
Je bougea les mains et réussi a faire tomber les chaînes. Je me leva et BANG! Je tombait a terre.

-Aie!

Je me releva et enleva les cordes à mes pieds qui me retenaient au mur. Je regardais un peu autour de moi. J’étais dans une bâtisse en ciment gris, assez déprimant. Une porte en pierre me montra que je n’avais aucun moyen de partir.

Chapitre 9

Otages pas pour longtemps

J’étais découragée. Je n’avais aucun moyen de communiquer avec les autre et la porte refusait de bouger. J’ai dut la taper pendant dix bonnes minutes. Je m’assis donc. Je commençai à sangloter. C’était pas juste. Je criai donc :

-Sont poche vos règle de jeu!

J’entendis un bruit. Enfin… plutôt un vacarme. J’avais mal a la tête et je commença a étouffer. Il n’y avait aucun moyen de respirer. Même pas un petit trou. J’avais de la difficulté a laisser mes yeux ouvert. Tout commençais à s’embrouiller. Je me couchai pour ne pas gaspiller de l’énergie pour rien. Je fis semblant d’être morte.

La porte s’ouvra. Un ET entra et me tapa la joue. Il c’était baissé. J’en profitai pour le pousser et pour m’enfuir. Le ET était inconsciente. Je me retourna vers lui et lui pris son fusil. Je couru en dehors du bâtiment et ce que je vis me paralysa. Tout l’équipage était sur un bûcher.

-Oh merde!

Je couru vers eux. Un ET voulu m’arrêter mais je l’assomma. Je tirai sur les cordes qui se brisèrent. Je pris le capitaine, Flavien et les apporta au loin. Je revins mais je vis Serge. Je lui indiquai l’endroit ou les autre était et j’y allai avec lui. Il prit Valence et Bob alors que moi je pris Pétrolia et Brad. Nous partîmes les caché avec les deux autres. Ils était tous inconscients.

Lorsqu’ils se réveillèrent, Serge réparait le téléfax alors que moi, je jouais avec des branches. Ils se levèrent tous sauf Brad qui pleurnichait. Le capitaine se tourna vers Serge.

-Dans combien de temps vous aurai finis?
-Très bientôt, capitaine.

Le capitaine se tourna vers moi.

-J’ai rien fait!
-???
-Ok…C’est pas quoi vous pensiez.
-Mouin… Je voulais dire que : comment êtes vous arriver ici?
-Quand nous allions vers la salle de commandement, j’ai vu une porte bloqué par quelque chose. Quand je suis allez voir, j’ai vu Bob a terre. Je l’ai réveiller et je l’ai appeler Bob,alors il ma demander c’était qui. Alors j’ai senti quelque chose me frapper. Quand je me suis réveiller, j ‘était enfermé dans un bâtiment complètement fait de béton, sans aucune ouverture.
-Bon.
-Une question.
-Oui?
-Où est Flavien?
-Ici!

On se retourna et on vit Flavien. Tout le monde était content. Enfin…Sauf Brad. Le capitaine réussi a retourner dans le vaisseau sauf qu’on tira sur le téléfaxe. Un ET était la.

-Personne ne pars.
-Qui a dit ça? Je suis vraiment pas du genre a obéir. dit-je.
-Si vous résister, je tire une bombe sur votre vaisseau.
-Bon… T’a pas compris ou tu fais a semblant!(j’était enragé)

Je lui sauta dessus et le frappa. Il avais l’air étonner de voir que je me défendait. Je le frappait, le mordait et je fini par le tuer…de fatigue. Il parti et je dis :

-C’est ça!Va brailler sur l’épaule de ta mère!

Tout le monde me regarda, étonner.

-Y devait peser 200kg!

J ‘était figé. C’est la première fois que je battait quelqu’un!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une drole d'aventure   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une drole d'aventure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Aventure à Hélice
» Drole de bestiole
» Aventure MP3
» Festival Jules Verne Aventure (Paris 2009)
» LES COLLECTIONS OUBLIEES: 2- AU RENDEZ VOUS DE L'AVENTURE / VAILLANT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dug-fanfics :: La planète Fanfic :: La bibliothèque de Serge-
Sauter vers: