Dug-fanfics

Fanfictions
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Allouwine

Aller en bas 
AuteurMessage
1ooo N
Fanfickeur(euse)
Fanfickeur(euse)
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 26
Localisation : Je l'sais tu, chus perdue!
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Allouwine   Ven 8 Sep à 22:12

Salut, c'est moi! Razz
Voici une nouvelle petite fanfic qui raconte une soirée d'Halloween sur chaqu'un de nos membres du Romano Fafard bien-aimés, quand ils étaient jeunes!
Moi qui adore cette fête, j'ai sauté sur l'occasion!
J'espère l'avoir fini avant le 31 Octobre. On va voir.


Allouwine partie 1


Flavien Bouchard/Bob Dieudonné-Marcelin


5 heures du soir.

Les Gougeons s'apprêtent à souper. Gorgette sortit du four une sorte de gibelotte aux piments tandis que son mari, Armand, daigna de se lever du sofa, où il reste inlassablement couché toute la journée, pour se mettre à table. Mélinda, leur affreuse petite fille de 6 ans criait à plein poumons.
-Noooon, bon. J'aime pas ça, c'est dégueulasse! Ça pue!
-Mélinda, mon ange, tu n'a même pas goûté...
-J'veux pas!
Fidèle à son habitude, Gorgette céda au caprice de la fillette gâtée et lui fit du kraft dinner, une des seule chose qu'elle accepte de manger.

Dans sa chambre, un petit garçon regardait à la fenêtre tristement. Bien qu'il habitait dans la même maison des Gougeons, il était loin d'être parenté avec eux. C'était en fait sa famille adoptive. Enfin, façon de parler... Il le considéraient plutôt comme un animal domestique qu'ils devaient traîner avec eux. Il enleva une mèche de ses cheveux foncé de devant ses yeux. Il soupira. Bientôt, il ferait noir. Il avait 8 ans.

-FLAVIEN!!! Espèce de traîneux! Vient manger!
Cria Armand de sa grosse voix. Mélinda fit de même.
-Oui, descend toute suite! Espèce de... De... Traîneux!

Le jeune Flavien se mit donc à table à contre-coeur. En fait, il n'avait pas très faim. Il fixa son assiette, loin d'être appétissante pour un garçon de son âge.
-Ben quoi? Mange.
Lui dit Gorgette.
-Ben...
Dit-il de sa petite voix timide.
Devant la face de morue aux yeux fusilleurs devant lui, il fit un effort et se força d'avaler quelques bouchés de l'horrible met.

Après le souper, Mélinda sauta de sa chaise et s'exclama:
-Ok, on va se préparer pour passer l'Halloween! Allons-y.
Flavien et Gorgette débarrassèrent la table.
La gamine revêtit sa robe de princesse rose bonbon. Son père s'exclama, en débouchant un autre canette de bière:
-Oh, la belle fée!
-Ben, non! Pas une fée! Une reine.
Elle lissa la fausse fourrure qui bordait son col replaça sa crinoline et défroissa la dentelle.
-Bon. Tu es ravisante ma chérie. Flavien va t'accompagner, n'est-ce pas?
Dit la mère en jetant un regard noir à ce dernier. Comme il allait protester, Mélinda rouspéta.
-Ahhhh non! Je ne veux pas qu'il vienne avec moi!
-Bon, dans ce cas, je vais t'accompagner.
Flavien était soulagé. Comme ça, cette fois, il n'allait avoir argumenter pour avoir la paix. De toute façon, il n'allait pas la laisser gâcher sa soirée. Le soir de l'Halloween...

Tout à coup, ce qu'attendait Flavien avec impatience arriva. Le téléphone sonna. Il se précipita pour répondre.
-Allo?
-Salut Flav!
Répondit une joyeuse voix enfantine.
-Bob! Enfin! Je peux?
-Ben, oui! J'passerait pas "l'Allouwine" sans mon meilleur ami!
Flavien sentit une douce chaleur dans son coeur. Oui, une chance qu'il y avait Bob. Même s'il était déménagé dans une famille d'accueil à l'autre bout de la ville, ils étaient restés les meilleurs copains du monde.
-Mommy va venir te chercher dans 20 minutes. Ok?
-Oui, oui! Euh... Toi, qu'est-ce que tu va mettre?
-Je vais me déguiser en pompier! Toi?
-Euh... Ben... J'ai pas vraiment de costume, mais j'pourrais "p'tête" me trouver quelque chose.
-Ok. À tout à l'heure!
Clic!

-À qui tu parlais?
Demanda Gorgette sur un ton sec.
-Mon ami Bob. Sa mère va venir me chercher pour aller passer "l'Hallouwin" avec lui. C'est correct?
Pour toute réponse, elle émit un grognement.

20 minutes plus tard, comme prévu, la mère de Bob frappa à la porte. Elle salua amicalement les Gougeons, mais ils ne lui rendirent pas la moitié de son amabilité.
Le jeune Flavien sauta dans la voiture et, tout excité, attendait sur la banquette arrière d'être arrivé chez son ami.

-Bob!
-Flavien!
-Content de te voir! Merci de m'avoir invité!
-De rien! On va passer une bonne soirée! Et pis cette fois, on va pouvoir passer ramasser des bonbons tout seuls!
-Cool!
-Fait que! Qu'est-ce que t'as apporté?
-Ben, j'ai trouvé une sorte de cape noire dans les vielles affaires. Elle est un peu trop grande mais "a" va faire pareille. Ah, oui. Pis un bandeau.
Il noua un tissus noir autour de sa tête. Bob éclata de rire.
-T'es vraiment drôle de même! Mais c'est bon! Vient, on va te passer une tête d'oreiller.
Ils entrèrent dans la maison accueillante.

Peu de temps après, au coucher du soleil, les deux compères sortirent de la maison fous de joie. La mère de Bob avait prêté à Flavien une sorte de sabre-laser lumineux de Star Wars, ce qui faisait un très bel accessoire au costume de Flavien. Tous deux gardaient précieusement leurs tête d'oreiller qui leur servirait de sac pour mettre la montagne de bonbons qu'ils accumuleraient dans la soirée.

C'est ainsi qu'ils commencèrent leur nuit d'Halloween.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1ooo N
Fanfickeur(euse)
Fanfickeur(euse)
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 26
Localisation : Je l'sais tu, chus perdue!
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Re: Allouwine   Ven 8 Sep à 22:14

Allouwine partie 2

Flavien Bouchard/Bob Dieudonné-Marcelin


-Oh! Les beaux costumes! Tenez.
Disait une gentille vielle femme en ouvrant la porte à Bob et Flavien.
-Merci, madame!
Répondaient ces derniers en coeur.
Et il s'en allèrent dans la rue.

-Wow! Une grosse barre de Kit-Kat! 'Est fine!
S'exclama Bob en mordant dans un caramel mou.

Voilà déjà une quinzaine de minutes que les deux enfants avaient commencés leur tournée. S'arrêtant devant un coin de rue, ils hésitèrent. Rue Desrosiers ou Lafontaine?
-J'connais quelqu'un qui reste dans la première.
Et ils s'engagèrent dans la rue Lafontaine. Elle était bien éclairée et de nombreux enfants la sillonnaient. Des citrouilles découpées scintillaient au pas de la plupart des portes. Flavien et Bob croisèrent un petit groupe: un fantôme, une ballerine, un vampire...
-Eh, regarde Flav'!
Dit Bob en poussant du coude son ami.
-Un astronaute.
-Wow...
Dirent-ils tout bas.
Après un moment de silence, Flavien dit de sa petite voix de 8 ans:
-Ça serait cool d'aller dans l'espace.

Le temps passa. La lune brillait toute ronde dans le ciel noir. À cause des lumières de rue, on voyait mal les étoiles. Mais c'était sûrement un très beau ciel, cette nuit là. Il était 8 heures. De plus en plus d'enfants rentraient chez eux, tous contants.

-Une coupe d'autres maison et pis on va y aller?
-Ouain, mettons... Dit Flavien résigné. Mais quand-même, j'commence à trouver mon sac pas mal lourd!
Il montra son gros sac rempli.
-Tient, Dit Bob, on va s'en retourner par cette rue là pour retourner à'maison.
Les deux marchèrent un petit moment en silence sans rencontrer un âme qui vive. Cette rue là était moins bien éclairée. Flavien était incertain.
-Euh... T'es sur que c'est par là?
-Ouain. On passe toujours là... Ben, le jour. Woups! Mon soulier s'est détaché.

Les deux amis s'arrêtèrent sous l'unique lampadaire, vers le milieu de la rue. Un vent frais traversa leurs costumes. Ils frissonnèrent.
-As-tu fini, Bob?
-Ouain, ouain...

Soudain, l'ampoule se mit à vaciller et s'éteignit. Ils sursautèrent.
-Bob?
-Flav'? On... On...
Mais un bruit l'interrompit. Un froissement de papier tout proche, et soudain...
-Miaou!
Flavien et Bob soupirèrent.
-Un minou! Ah, j'ai eu peur. Euh... On y vas-tu?
C'est que, en bon enfant de 8 ans, le fait d'être tout seuls dans une rue sombre les effrayaient beaucoup.
Mais cette fois-ci, c'est des bruits de pas qu'ils entendirent. Des pas traînants et lourds.
-Bob???
Une forme noire se dessina devant eux. Les enfants gémirent. Ils se mirent à marcher de plus en plus vite. Mais la "forme" les rattrapait. Flavien sentit une grande main se poser sur son épaule. Il se mit à crier et se retourna.
Une figure repoussante, tachée de sang, de zombie se trouvait devant lui. À la place des yeux étaient des cavités noires et il était revêtu d'une tunique noire et d'un capuchon. Mais avant qu'il ne pu faire quoi que ce soit, le zombie éclata de rire.
-Donne-moi tes bonbons. Vite! Sinon...
Le pauvre petit Flavien, hébété, ne savait plus quoi faire. Il tendit son bras, maintenait encore fermement son sac.
-Euh... Non!
Puis avant que le zombie ne l'empoigne plus fermement, il partit à courir. Mais pas très longtemps: il fut pris au piège dans un recoin.
-Bon, déniaise! Donne-moi ton sac si tu 'veux pas que j'te fourre une volée!
Il faisait noire. Flavien avait du mal à voir. Son oeil droit s'illumina. Le zombie s'arrêta pile.
-Hen? T'es pas normal, toi...
Il avait l'air troublé, pris par la surprise.

-Hey, toi!
Dit une voix grave derrière.
Bob accourait, suivit d'un policier. Il s'adressa au zombie.
-Toi, tu vas me suivre au poste: j'ai eu quelques déclarations de taxage et d'intimidation, ce soir...
-Ben, là, gens du monde, j'ai rien fait, genre! C'est juste des bonbons!
-C'est pt'ête juste des bonbon, mais intimider des enfants, c'est autre chose.

Quelques temps plus tard, dans l'auto de police, Bob et Flavien discutaient.
-Une chance que t'es allé chercher le policier!
-Ouain, j'ai eu de la chance. Y était juste en train de marcher. ... Mais qu'est-ce que t'as fait? Ton oeil est devenu tout rouge. J'pense pas que le policier l'a vu, mais...
-Ben, j'sais pas trop. Des fois, quand je me concentre... Ben, la plupart du temps... J'peux voir très bien, loin et pis dans le noir. Et aussi, j'peux entendre des choses vraiment de très loin. J'suis juste comme ça...
-Cool!

Le policier leur avait proposé de venir les reconduire chez eux.

-...
-Hein! T'as plein de fuges! J'peux-tu en avoir?
-Prend tout ce que tu veux, Bob!
Dit Flavien en souriant.
-Ah, oui?
-Ben... Laisse-moi-en une coupe... Sivouplait.

L'auto-partouille s'immobilisa devant la maison de Bob. Avant de partir, Flavien demanda au policier, un peu gêné:
-Monsieur, pourquoi le zombie voulait mes bonbons?
-Eh bien, mon garçon, il y a parfois des personnes vraiment plates qui prennent plaisir à faire peur aux gens qu'ils croient plus faibles qu'eux. Juste pour le fun! C'est complètement stupide, si tu veux mon avis. ... Je voudrais vous remercier. Grâce à vous, quelques enfants retrouveront leurs bonbons que le "zombie", comme vous l'appelez, leur avait volé. Félicitations. Vous avez rapporté la justice dans cette rue.
-Wow! Merci monsieur! Be-bye!

Il était 9 heures du soir. Flavien était appuyé contre la fenêtre de sa chambre. Il entendait chialer Mélinda, dans le salon. Le sabre-laser que Bob lui avait offert était appuyé contre le mur. Quelle belle soirée! Un peu mouvementée, certes, mais tout s'était bien terminé. La lune brillait dans le ciel noir. La rue était presque vide. Flavien avait déjà hâte à l'année prochaine.
Il avait 8 ans.

«Ahhh, soupira-t-il. J'aimerais ça aller dans l'espace, un jour.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Allouwine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dug-fanfics :: La planète Fanfic :: La bibliothèque de Serge-
Sauter vers: