Dug-fanfics

Fanfictions
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [OS] Un message comme des milliers pourtant…

Aller en bas 
AuteurMessage
caporal_minville
Maîtresse du Forum
avatar

Nombre de messages : 175
Localisation : Dans tes rêves
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: [OS] Un message comme des milliers pourtant…   Lun 7 Nov à 15:53

Titre : Un message comme des milliers pourtant…
Auteure : Carolyne Minville aka Caporal Minville, Matante Rita, Caporal-Chef Minville, Caro et autres
Genre : À vous de juger ^__^
Rating : PG… frôlant le PG-13 pour certaines pensées émises dans le texte ^___^
Disclaimer : Pas à moi, na na na
Résumé : Une situation qui pourrait nous arriver!




C’était un samedi comme il y en a plusieurs dans une année. Il semblait si banal à première vue. Ce n’était qu’un simple avant-midi de Novembre. Les étudiants se réunissaient entre eux, libérés de ce lourd fardeau que leur semblait être l’école. Pour une fois qu’ils pouvaient se réunir hors de ce contexte. En petits groupes, ils allèrent magasiner, marcher ou faire du sport en riant et s’amusant. Tous les étudiants étaient ensembles? Non.

Brad retourna dans son minuscule appartement. Il n’avait pas d’amis car tout le monde le méprisait. Souvent, c’était à cause de son origine. On savait tous qu’il était fils de riche voleur et on préférait s’éloigner de lui. Brad les détestaient. Comment osaient-ils le délaissé sans avoir d’abord constaté qu’il pouvait être une bonne personne lui aussi?

Ce n’était pas vraiment tout le monde qui rejetait Brad comme ça. Il y avait une fille vraiment gentille qui venait souvent le voir et lui parler durant les cours qu’ils avaient en communs. Son nom était Valence Leclerc et elle étudiait en psychologie. Le jeune étudiant n’avait jamais rencontré une personne aussi bienveillante qu’elle. En y repensant à elle, le petit mais présent cœur de l’étudiant en sciences battait très fort. Il se surprit à sourire et à avoir des pensées assez romantiques.

Tout d’abord, dans ses pensées, elle cognait à sa porte pour venir lui parler. Il lui ouvrait avec un grand sourire et l’a délaissait de son manteau. Le jeune amoureux lui tirait une chaise. Il allait chercher des chandelles et un somptueux repas. Il avait aussi amené deux coupes pleines d’un vin blanc. Pendant qu’elle dégustait les délices dans son assiette, Brad buvait dans les yeux de sa belle.

« Brad, pourquoi es-tu si attentionné avec moi? Pourtant, je ne le mérite pas tant que ça… »

Alors, il s’approchait d’elle et lui chuchotait à l’oreille des mots doux pleins de « mon tendre amour », « ma vie est pour toi » et autres. Charmée par tant de gentillesse et d’affection, elle se serait dans ses bras et l’embrassait doucement sur la joue. Lui, avec toute la passion et la délicatesse du monde, s’empara de ses lèvres pour communiquer plus concrètement ses sentiments. Elle répondait très bien et ses mains se posèrent sur la ceinture du jeune homme lorsque soudain…

Tou toum!

Brad grogna un peu. Il maudit son ordinateur de le déranger alors qu’il aimait ses songes. L’étudiant marcha vers son portable pour voir se qu’il pouvait bien lui réclamer. Il avait reçu deux nouveaux messages, venant tous les deux de Valence. Un grand sourire gagna son visage à cette pensée. Il s’empressa d’ouvrir le premier.

« De : Valence Leclerc < steph_is_god@hotmale.com >
Envoyé : 4 novembre 2028 10 :20 :41
À : lemoned_brad_666@hotmale.com
Objet : Que fais-tu ce soir?

>Salut Brad!
>
>C’était pour savoir si t’avais prévu quelque chose pour ce soir sinon nous pourrions
>aller au cinéma, qu’en dis-tu? Et ça te dérangerais pas si mon ami Charles viendrait
>avec nous. Je suis sûre que vous vous entendriez bien ensemble.
>
>Tk, c’est ça. Contacte-moi le plus tôt possible!
>
>Val, xxx nami! »

Brad envoya tout de suite un message pour dire qu’il était d’accord et qu’il viendrait la chercher vers 18 heures. Le jeune était si heureux et enthousiaste. Pour une fois que quelqu’un s’intéressait un peu à lui… Peut-être l’aimait-elle aussi? Son cœur se remplit de chaleur en pensant à une telle perspective.

Il se rappela soudainement qu’il avait un deuxième message de Valence. Il décida de lui jeter un coup d’œil, espérant secrètement que se soit une lettre d’amour. À sa grande déception, ça n’en fut pas une.

« De : Valence Leclerc < steph_is_god@hotmale.com >
Envoyé : 4 novembre 2028 9 :10 :41
À : lemoned_brad_666@hotmale.com , i_love_mission@hotmale.com , caporal_minville@hotmale.com , dir_en_grey_is_sex@hotmale.com , kyo_the_best@hotmale.com , activites_nocturnes@hotmale.com , pinku_spida@hotmale.com
Objet : RE : Eille! Ça marche pour vrai!

> Hier soir, il m’est arrivé quelque chose de spécial.
>
> Un contact m’a envoyé cette belle lettre.
>
> Il croyait que ça ne marchait pas mais il a décidé de la renvoyé quand même.
>
> Le soir même, sa fille qu’il aimait est venue lui déclarer son amour.
>
> Alors, quand tu liras ce message, envoie-le à
>
> tous tes contacts, ce que tu souhaites
>
> le plus t’arrivera. Si tu le supprime,
>
> un mauvais sort te suivra toute ta vie.
>
> Je vous le jure, ça marche vraiment. »


Brad ne prit pas trop le temps de toute lire. Une chaîne de lettre, s’il y avait quelque chose qui ne devrait pas exister sur Terre, c’était bien ça. Ça circulait et ça revenait! Sans trop y penser, il l’a supprima et alla dans sa chambre. Il se coucha dans son lit et ferma les yeux. Il imagina tout se qui pourrait bien arriver ce soir…

**********

Charles venait d’arriver chez-lui. Il était vers 15 heures. Il avait passé toute l’après-midi avec Valence et commençait à se préparer pour la soirée qu’il allait passer en sa compagnie. Il lui avait fallut tout l’or du monde pour qu’il puisse enfin accepter la présence de Brad avec eux ce soir. Charles détestait ce fils de milliardaire. Mais, comme il ne pouvait rien refuser à Valence, il avait plié et accepté.

L’étudiant en art du commandement ouvrit son courriel. Il remarqua que Valence lui avait envoyé une chaîne de lettres. Sans trop la lire, il l’envoya à tous ses contacts. Habituellement, ça ne marchait pas mais comme il avait quelques minutes à perdre, pourquoi ne pas alimenter l’imaginaire des gens naïfs? Dès que tout fut envoyé, il se dirigea vers la douche.

« Mmmm… Valence… »

Il pouvait déjà sentir son souffle chaud dans son cou et l’entendre lui murmurer des mots doux. Il ne rêvait que du moment où il pourrait enfin goûter à sa chair et prendre possession de sa peau. Il était obsédé par l’idée d’entendre la jeune femme crier son nom lors de l’extase… Rien que d’y penser, une certaine partie de son corps rallongeait.

**********

Brad avait passé près de deux heures dans la douche et le reste du temps à se peigner. Il ne parvenait rien avec alors il décida de les laisser en bataille. Cela allait sûrement étonner la jeune femme, lui qui avait toujours eu une « craque » dans le milieu se sa chevelure et une tonne de gel. Il se regarda dans le miroir. C’est vrai qu’il avait l’air plus rebelle, plus de son âge et moins d’un garçon bien élevé et snob.

Il s’était acheté un nouveau parfum, le plus cher qu’il avait pu trouver à la pharmacie. Il s’en était appliqué un peu aussi. Il s’était aussi procuré des vêtements plus de son âge et plus extravagants que les complets qu’il avait l’habitude de mettre. Il était méconnaissable. Le jeune homme espéra que celle qu’il voulait séduire le trouverait plus beau.

Il prit sa voiture et se rendit chez Valence. Elle l’attendait. Il sortit de sa bagnole pour la saluer. La réaction de la belle ne se fit pas entendre. Elle avait la bouche et les yeux grands ouverts par l’étonnement.

« Brad? C’est vraiment toi? Tu es dont bien beau… Wow! »

Le grand rougit un peu. Il tenta de lui dire un simple « merci » mais les mots restèrent bloqués par sa gêne. Il ouvrit la portière pour faire entrer la femme à bord et partit en direction du cinéma.

Au cinéma, Brad et Valence attendirent Charles à l’entrée. Valence faisait beaucoup de compliments sur l’apparence du jeune étudiant. Elle ne pouvait pas croire encore la transformation extrême de celui-ci. Charles arriva après une dizaine de minutes. Il envoya un regard séduisant à Valence.

« Salut Val! Désolé de t’avoir fait attendre. J’ai eu des petits problèmes de… tuyauterie… »

« Pas grave! »

Elle tira Brad par le bras et le présenta.

« Charles, je te présente Brad. C’est un de mes grands amis. Brad, c’est Charles. Charles étudie en art du commandement. »

Les deux hommes se serrèrent la main et se fusillèrent du regard. Ils avaient été capables de lire dans le regard de l’autre les émotions que l’autre éprouvait pour Valence. Tels des matous en chaleur, ils se sentaient prêts à se servir de leurs griffes pour gagner leur place dans le cœur de la femme.

L’étudiante en psychologie prit un bras de chacun des gars et se dirigea en gambadant vers la salle de cinéma. Elle remarqua :

« Vous savez quel genre de film est à l’affiche cette semaine? Un bon film d’horreur. Au moins, je vais avoir deux beaux mecs pour me rassurer avec moi! »

Elle laissa sa tête se déposer sur l’épaule de Brad. Instinctivement, son visage prit la couleur de la tomate. Charles lui envoya un regard de la mort qui tue. Heureusement pour les deux, Valence se releva très vite après deux ou trois secondes. Brad put alors reprendre sa respiration normale.

Dans la salle de cinéma, Valence s’assied entre les deux hommes. Le film commença. C’était l’histoire d’une famille qui allait déménager dans une maison hantée… un classique, quoi!

Après la moitié du film, Charles eut une idée pour se débarrasser de l’autre garçon.

« Brad, pourrais-tu aller nous chercher du pop-corn s’il te plait? »

Il lui donna un billet de dix dollars et, pleins de bonnes intentions, Brad obéit. « Enfin seuls », pensa Charles. Un bout particulièrement dégueulasse se produisit et Valence, effrayée, vint se blottir contre Charles. Celui-ci laissa ses doigts caresser doucement les cheveux de la femme et lui déposa un baiser sur son front. Elle releva la tête et vit un Charles séducteur :

« Valence… t’es si belle… je t’aime tellement… »

Valence crut mourir d’une crise cardiaque. Alors, Charles l’aimait? Le même Charles dont elle rêvait jour et nuit? Le même qui l’empêchait de se concentrer en cours? Émue d’être aimée par l’homme de sa vie, elle l’embrassa doucement.

C’est à ce moment que Brad entra dans la salle et les vits tous les deux. Il était si surpris qu’il en échappa son pop-corn et les boissons qu’il avait amené pour lui et Valence. Il secoua sa tête pour être sur de ne pas halluciner. Une fois. Deux fois. La vision ne partit pas. Valence et Charles s’embrassaient toujours passionnément.

Sa vision devint floue par les larmes. Il ne voyait plus clair mais partit hors de l’endroit et retourna chez lui.

Il se laissa tomber devant la télévision et zappa. Que des stupides gens qui s’embrassent et qui ont l’air heureux. Il lança la télécommande si fortement sur l’écran que celui-ci se brisa en milles morceaux. Aveuglé par sa rage et sa peine, il détruisit le trois quart des trucs dans la maison. Une phrase lui revint à l’esprit :

« Alors, quand tu liras ce message, envoie-le à tous tes contacts, ce que tu souhaites le plus t’arrivera. Si tu le supprimes, un mauvais sort te suivra toute ta vie. »

Brad se mit à blasphémer. C’est stupide. Comment une stupide chaîne de lettres pourrait gâcher sa vie?

Brad ne le savait pas mais cette chaîne de lettre était magique car c’était moi, l’auteure, qui l’avait envoyé à Valence pour qu’elle le lui envoie. Alors les amis, avant de détruire une chaîne de lettres, pensez-y deux ou trois fois.

_________________
La gang de minuit le soir!
Marc: rambo
Gaétan : viking
Louis : batman
Fanny: queen
Yan: Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[OS] Un message comme des milliers pourtant…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture visuelle ou verbale?
» [AIDE] Redirection des spam
» [RESOLU] Comment mettre une musique a soi meme comme sonnerie sur un HTC HD2 ?
» [ASTUCE] Choisir un MP3 comme sonnerie
» Con comme un balai !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dug-fanfics :: La planète Fanfic :: La bibliothèque de Serge-
Sauter vers: