Dug-fanfics

Fanfictions
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 (OS) Saucisse d'amour

Aller en bas 
AuteurMessage
Impro_Rocks
Fanfickeur(euse)
Fanfickeur(euse)
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Sur Abitibi 2, avec les mouches
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: (OS) Saucisse d'amour   Dim 31 Juil à 19:48

Titre : Saucisse d’amour
Situation : Dans la saison 3, entre les épisodes ‘Le Retour du jet d’ail’ et de ‘La Genèse’.
Personnages : Capitaine, Bob, Flavien, Brad et Pétrolia
Disclaimer : Les personnages et l’idée de la fabuleuse série et du merveilleux film de Dans une Galaxie près de Chez Vous appartiennent à Claude Legault et Pierre-Yves Bernard. Cette fanfic a pour unique but de se divertir et absolument pas de faire de la concurrence.
Résumé : L'équipage du e Romano Fafard entre dans le système solaire 'La Saucisse à Ti-Paul' avec comme but de trouver une planète mais trouvera autre chose...
Cote : PG

Scène 1 – Jour 1
INT.
Salle de commandement
Tout le monde est à son poste.

Capitaine : Bob, Flavien, je compte sur vous pour traverser la pluie de météorites.
Bob : Vous serez pas déçu, Capitaine !
Brad : Bin oui, comme si vous saviez conduire comme du monde !
Flavien : On entre dans l’averse dans.. 5… 4… 3… 2… 1 !
Bob : Bonne année ! Euh… Scusez…
Ça commence à brasser.
Flavien : Ok, Bob, astéroïde à 70° ! Il a une forme hexagonale !
Bob tourne.
Bob : Heille, j’te dis qu’ils sont pas trop polis eux-autres.
Flavien : Ouin, c’est vrai… Bob, t’as-tu vu le météorites ? Il fait 79km de diamètre ! On va y foncer dedans ! Non, c’est lui qui nous fonce dedans ! Il est trop gros !
Capitaine : Flavien, allez au poste de défense détruire ce salaud !
Flavien y va en courant.
Brad (très fort pour que Flavien entende): On va mourir, Capitaine ! Il tire mal !
Flavien (par radio) : J’suis prêt, Capitaine.
Capitaine (par radio) : Tirez.
Bruit de démolition. Flavien redescend, triomphant. Il regarde Brad avec un sourire méchant. Brad se détourne.
- 2h45 plus tard… -
Flavien : On s’en est sorti, Capitaine.
Capitaine : Bravo, les gars !
Bob et Flavien bâillent en même temps et disent quelque chose mais c’est inaudible.
Capitaine (improvisant) : Oui, moi aussi…
Pétrolia : Wow ! Bravo, les p’tits gars, j’peux tu avoir des autographes ?
Elle se jette sur eux, les enlace à tour de rôle. Brad, jaloux, sort.
Capitaine : Encore bravo… Mais, je veux pas faire le casseux de party mais c’est l’heure du couvre-feu.
Ils sortent tous sauf le capitaine.

Scène 2 – Nuit
EXT.
Univers
Le Romano Fafard vole vers les confins de l’univers.

Scène 3 – Nuit
INT.
Cabine de repos
Brad lit ‘Le Répertoire d’Insultes’, Pétrolia fait des massages sur la tête de Flavien et Bob, à tour de rôles.
Brad (le nez dans son livre) : Ah ! C’est bon ça ! Flavien, j’ai une insulte toute fraîche pour vous !
Flavien : Ah ouin !?
Brad : Vous n’êtes rien qu’un… Un… Attendez, j’hésite entre deux là… Ok ! Flavien Bouchard, vous êtes juste un moins que rien qui a décidé de s’embarquer dans une mission pour vous valoriser un peu alors que tout le monde sait que de la valeur… Vous n’en avez pas !
Flavien se lève pour aller le frapper mais Bob le retient.
Bob (chuchotant à Flavien) : Flav, je veux le dire à Pétrolia à soir…
Flavien (en souriant) : Pétrolia, Bob veut te dire quelque chose.
Pétrolia : Quoi ?
Bob : J’vas te l’écrire, Pét.
Pétrolia : Euh… Ok.
Bob prend une feuille et écrit quelque chose rapidement.
Brad : Il sait écrire, lui ?
Flavien : Chhhut !
Bob donne sa feuille à Pétrolia qui la lit sur-le-champ.
Pétrolia : Bob…

Scène 4 – Jour 2
INT.
Salle de commandement
Pétrolia est assise sur un tabouret et fixe le vide, pensive. Flavien et Brad se battent et le capitaine fait les 200 pas.
Capitaine : Mais où c’est qu’il est ? On approche un nouveau système solaire ! Il devrait être là !
Flavien (qui lâche Brad, celui-ci tombe) : Il devrait pas être loin…
Pétrolia : C’est d’ma faute. J’aurais pas du lui dire que je l’aimais seulement comme ami.
Brad : Pauvre Bob, dire qu’on lui a rit au nez.
Capitaine : JE SAIS ! Il est sûrement à l’entrepôt de nourriture ! Venez !
Ils sortent tous. Prise de vue de l’équipage devant la porte de l’entrepôt alimentaire ‘Chez Bob’. Le capitaine cogne. Aucune réponse. Il cogne de nouveau, mais cette fois, avec l’air du ‘Petit Renne au Nez Rouge’. Aucune réponse. Cependant, la voix de Bob se fait entendre. Le capitaine ouvre la porte. Bob sort, avec une tomate dans chaque main.
Bob (faisant parler une tomate) : Bonjour, les amis ! Aujourd’hui à l’émission, on reçoit Zozou, la Tomate Clown !
Bob (faisant parler l’autre tomate) : Hohohoho ! Je suis là, les amis ! Je vais vous jouer un tour !
Bob la soulève à la hauteur de sa tête et la fait éclater sur son crâne et se met à pleurer.
Pétrolia : Bob… J’m’excuse… J’étais juste… Oh…
Bob la regarde et l’enlace.
Flavien et le capitaine : Oooooooh !
Brad (sarcastique) : Comme c’est touchant !
Il s’en va.
Capitaine : Bob, on approche le système solaire ‘La Saucisse à Ti-Paul’.
Bob : Oui, Capitaine ! J’y vais !

Scène 5 – Jour 2
EXT.
Univers
Le Romano Fafard se dirige vers les confins de l’univers.

Scène 6 – Jour 2
INT.
Salle de commandement
Tout le monde est à son poste.
Bob : R’gardez, tout le monde ! Il y a plein de saucisses !
Brad : Espèce de paquebot de graisse.. Ce sont les planètes qui sont en forme de saucisse !
Bob : Heille ! J’suis pas un paquebot, ok ?
Une petite alarme se fait entendre.
Flavien : Capitaine ! Quelque chose essaie d’entrer par le téléfaxe.
Brad (moumoune) : Tirez ! Tirez !
Un monsieur avec un habit avec plein de saucisses dessus entre par le téféfaxe avec une grosse mallette rouge sale. L’équipage se met en ligne à côté de cet arrivant.
Monsieur : Bonjour, je viens de la planète Top Dog et je vends des saucisses aux passants.
Capitaine (regardant la mallette sale): Euh… Si… Si on veut pas.
Bob : Bin, moi j’en voudrais peut-ê…
Il se fait interrompre par Flavien qui lui écrase le pied.
Flavien : Il parlait de… de… Des bonbons au moteur !
Il va en chercher sur la table et les met dans la bouche de Bob. Ce dernier fait une moue dégoûtée mais les avale vite fait.
Monsieur : Pourquoi vous en voulez pas ? J’les vends pour pas cher, hein ? Seulement 25$ US la livre !
Brad : Pas cher ?
Monsieur : Comparé aux autres vendeurs, ici, c’est moi le moins cher.
Brad : Oh.
Capitaine : Je suis désolée mais on n’est pas intéressés…. Au revoir.
Monsieur : Pas si vite ! (Il prend le ‘Guide des Règlements de la Saucisse à Ti-Paul’ et lit) Tout vaisseau, toute personne ou tout raëlien qui entre dans notre système solaire doit acheter une cargaison de 115 livres de saucisses et une personne doit les consommer sinon… Sinon il y aura guerre.
Brad : Mais, vous êtes bin sauvages les Ti-Pauls ! Franchement ! Comme si on allait vous les acheter ces 115 livres de saucisses ! Vous nous prenez pou…
Capitaine (en donnant un coup de karaté sur l’épaule de Brad) : Non Brad !
Brad tombe sur le sol.
Capitaine (têteux) : On pourrait peut-être négocier… ???
Bob : Capitaine, moi je suis prêt à le faire…
Tout le monde se retourne vers Bob, dégoûté.
Bob : Bin quoi ? Pour le bien de la mission.
Capitaine : Mais avant toute chose, j’aimerais des explications pour ce règlement stupi…
Il s’arrête car le vendeur lui pointe un fusil sur la tempe.
Capitaine : Sur ce règlement utile.
Monsieur : On ne veut pas trop de monde dans notre système solaire. On a mis ce règlement, convaincus que personne n’accepterait de le faire.
Capitaine : Est-ce qu’il y aurait des planètes vacantes et habitables pour une grosse civilisation dans votre système solaire ?
Monsieur : Comme si j’le savais… Vous avez pas des sondes, vous ?
Pétrolia : Bin oui, elles y sont déjà mais on se demandait si vous le saviez.
Monsieur : Dépêchez-vous, je termine mon quart de travail dans pas long ! Décidez-vous !
Bob : J’vas le faire, Capitaine.

Scène 7 – Jour 2
INT.
Cabine de repos
Gros plan sur Bob, il a mis un altère sur son ventre et essaie de le soulever.
Flavien (s’approchant) : Bob ? Qu’est-ce que tu fais ?
Bob (en sueur) : Je muscle mon estomac.
Flavien : Ah.
Le vendeur entre avec un gros gros gros sac, en compagnie du capitaine.
Monsieur : Voilà votre cargaison. Go.
Bob sort une saucisse et la mange avec appétit et une autre…
- 3h plus tard… -
Bob a la tête dans une chaudière et déglutit.
Brad (lisant) : Bob est malade ?
Pétrolia : Non ! Mais, Bob, tu devrais t’arrêter, il t’en reste pas mal encore !
Capitaine : Les sondes vont nous indiquer si ça vaut la peine que vous continuez.
Flavien : Ouin, Bob, arrête ! Heille, c’est la première fois que je le vois vomir parce qu’il a trop mangé. (Musique nostalgique) J’ai toujours pensé que ce gars-là n’avait pas de fond, c’est vrai ! À 6 ans, il a mangé son premier 6 livres de steak ! À 8, son 8 livres ! À 15, son… (Fin de la musique)
Brad (dégoûté) : Oui, bon le reste on va le finir nous même !
Flavien : Oui, bon, désolé.
Brad : Je vais aller voir si le rapport de sonde est arrivé pendant que le pachyderme continue à s’empiffrer.
Bob : J’suis pu capable !
Monsieur : Parfait, abandonnez et j’appelle l’armée.
Capitaine : Non ! Bob veut dire qu’il n’est plus capable… De ces saucisses-là !
Monsieur : Quoi ?
Capitaine (bourré de sous-entendus) : Oui… Bob veut changer de sac.
Bob : Non ! J’suis pu…
Il se fait à nouveau interrompre par Flavien qui lui écrase le pied.
Bob : Heille, j’suis tanné de me faire écraser l’pied !
Brad revient en courant.
Brad : Il n’y a pas de planète qui nous convient ! On peut s’tirer ! Ah la la la ! Ah la la la !
Monsieur : Pas si vite ! Si vous voulez vous ‘tirer’, comme vous dites, il faut finir la cargaison de saucisses ! Sinon, l’armée vient vous éliminer ! C’est le règlement.
Capitaine (s’illuminant) : Comme je le disais… Bob est pu capable de se sac-là ! Il faudrait changer de sac. Allez-y et nous, on va vous attendre. Sagement, sans bouger. On vous le promet ! Parce que comme le disait le célèbre Jules César : Rien ne sert de mentir parce que… Parce que si vous êtes à l’émission ‘Détecteur de Mensonges’, on va le savoir.
Tout le monde réfléchit là-dessus.
Bob : Bin voyons ! Je di...
Il se fait encore interrompre par Flavien qui lui écrase le pied.
Monsieur : Ok… Mais vous restez ici ! Sinon… Sinon vous pouvez pu jouer !
Pétrolia : Oui, oui !

Scène 8 – Jour 2
EXT.
Univers
Le Romano Fafard se dirige vers les confins de l’univers.

Scène 9 – Jour 2
INT.
Salle de commandement
Tout l’équipage est en ligne à côté du téléfaxe et le vendeur aussi.
Capitaine : Voilà ! Vous pouvez vous étendre et je vais programmer votre destination dans votre dépanneur spatial !
Monsieur (s’étendant) : Oui. À tout de suite.
Le capitaine programme et l’expédie.
Capitaine : Bob, à votre poste ! On fout le camp !
Tout l’équipage court et Bob démarre le vaisseau. Ça brasse et l’équipage danse la salsa. Le capitaine a des castagnettes qu’il fait claquer.
Bob : Et voilà ! On est sortis !
Pétrolia : Ouf ! Bravo, Capitaine ! Je pensais qu’on y resterait !
Brad : Oui, moi aussi j’y avais pensé mais… Je voulais lui laisser la chance de se faire paraître mieux.
Capitaine : Tsss…
Bob : Il est parti ! Fini les saucisses pour moi… Bah, peut-être pas, finalement.
Capitaine : Chers amis, rappelez vous ce que disait le proverbe : Quand le chat n’est pas là… Les… Les… La litière est vide.
Ils sont tous préoccupés.

FiN !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(OS) Saucisse d'amour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» un amour de chat
» Produits dérivés... ou comment se ruiner par amour pour Jane
» L'amour en trois dimensions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dug-fanfics :: La planète Fanfic :: La bibliothèque de Serge-
Sauter vers: